Le TransitionLab est un laboratoire d’échanges, de réflexions, et d’actions destiné aux cadres dirigeants évoluant en middle ou en top management dans leur étape de Transition de Carrière. Celui-ci est animé par la coach Mylena Ljubic et les consultants du cabinet de recrutement Taste. La deuxième promotion du TLab est en plein travail, découvrez les membres qui la composent : Éric Hubert : eric_hubert_hi_resProfil : Éric est ingénieur de formation, il occupe des fonctions commerciales en France et à l’étranger dans le monde de l’industrie et de l’automobile. Il y a quelques années il démissionne pour prendre un poste dans l’industrie des nouvelles technologies, malheureusement ce virage s’avère être un échec. Éric est passionné de navigation maritime et pratique dès qu’il le peut la voile. Il suit de très près les nouvelles technologies et notamment l’Internet Of Things. Projet : Il aimerait s’inscrire dans la continuité de sa carrière et trouver un poste comportant des responsabilités de développement commercial dans le secteur automobile. Pourquoi le TLab ? Éric avait décidé de se lancer dans un accompagnement personnel afin d’avoir un rythme et de pouvoir échanger à plusieurs. C’est l’aspect digital du Transitionlab qui l’a beaucoup attiré car cela change des cabinets d’outplacement plus classique. Philippe Avignon Philippe Avignon-4Profil : Philippe travaille dans les ressources humaines depuis plus de 20 ans à des postes de direction et dans des contextes variés. Il a développé une expertise dans la conduite du changement et des transformations. Il recherche notamment comment libérer les énergies au sein des équipes pour développer la performance collective et l’innovation. En août dernier, il quitte son entreprise car l’évolution que prenait son poste ne convenait pas à ses attentes. Philippe se définit aussi comme un « chasseur d’instants » Il est en effet passionné de photographie. Il cherche à capturer l’éphémère qu’il aime ensuite à sublimer par quelques retouches.   Projet : Son souhait est de poursuivre son parcours dans les RH et de rejoindre un patron convaincu, comme lui, que la performance de l’entreprise est entre les mains des femmes et des hommes qui composent les équipes. Pourquoi le TLab ? Philippe a choisi le TLAb d’abord en raison de son adossement au cabinet de recrutement Taste, qui permet ainsi de proposer un accompagnement au plus proche de la réalité du marché et des techniques de recrutement, qui évoluent rapidement. Il a été également séduit par l’approche innovante de l’accompagnement proposé par l’équipe de managers experts. Catherine Chobot  Portrait 4Profil : Catherine a mené une carrière de plus de 20 ans dans le domaine des Ressources Humaines plus particulièrement dans le secteur du luxe, au sein de grands groupes tels que l’Oreal, Hilton, Cartier. Il y a 3 ans, elle a l’opportunité de poursuivre sa carrière a New-York pour créer la fonction de DRH au sein de la filiale Amérique du Nord de Cartier. Son récent retour en France est une situation propice pour aborder une nouvelle étape dans sa carrière de DRH. Ses centres d’intérêts personnels sont plus particulièrement sa famille, la création artistique notamment la danse et le théâtre, la musique classique et les arts plastiques. Projet : Le projet professionnel de Catherine est de rejoindre une organisation présente a l’international sur une fonction de DRH global. Elle oriente ses recherches vers les secteur du luxe ou plus largement vers les secteurs d’activité dans lesquels le création, l’artisanat, les savoir-faire, l’innovation tiennent une place importante. Pourquoi le T Lab? La rencontre avec Mylena. Une solution d’outplacement plus innovante que les démarches traditionnelles car en partenariat avec un cabinet de recrutement et connectée a la réalité du marche et aux nouvelles technologies. Le fait que les promotions ne dépassent pas 5/6 personnes permet de renforcer le partage et les interactions.   Sébastien Penneçot : JD_SEBASTIEN_PENNECOT_20aProfil : Sébastien travaille en tant que Directeur des Opérations Commerciales chez Akzonobel. Il est responsable de définir les besoins du business à court, moyen et long termes et d’assurer la coordination avec les entités de production pour assurer une qualité de service optimale. Il est également en charge du Service Clients, du Service Conseils aux Consommateurs ainsi que du CRM. Auparavant il a occupé les fonctions de Supply Chain Manager et de DAF. En 2015, une nouvelle direction prend place dans la société, Sébastien n’est pas en accord avec la stratégie prise par celle-ci et décide de démissionner. Passionné de sport, Sébastien pratique le Karaté et le Ski. Projet : Sébastien n’a pas de projet professionnel clairement défini. Il souhaite retrouver un rythme et un équilibre différent car son précédent trajet quotidien était de plus de 130km par jour. Il est attiré par le secteur de la transition énergétique. Pourquoi le TLab ? Auparavant, Sébastien travaillait avec Mylena, notre coach. C’est cette première collaboration fructueuse qui l’a motivé à intégrer la deuxième promotion du TransitionLab. Alexandre Commergnat Alexandre-CommergnatProfil : Alexandre est un communicant spécialiste du digital. Après différentes expériences dans le secteur public et notamment en politique, Alexandre travaille dans des sociétés d’assurance et de transport qu’il quitte il y a près d’un an pour aborder une réflexion profonde sur ses motivations. Alexandre est passionné d’histoire, d’égyptologie, de littérature et de bandes dessinées. Projet professionnel : Alexandre souhaite rester dans son cœur de compétences, à savoir la communication digitale. Il aimerait adapter les tâches de son travail à ses centres d’intérêts personnels. Sa formation en histoire et son profil littéraire pourraient le conduire vers les métiers de l’éditorial et de la production de contenu. En effet, les marques deviennent aujourd’hui elles-mêmes des médias mais n’ont pas forcément toujours les compétences en interne pour le produire. Pourquoi le TLAB ? Après plus de 10 ans passés dans le monde du travail, Alexandre entame une réflexion profonde sur ses motivations et souhaite rejoindre une équipe de travail car il est « plus simple d’avoir un raisonnement construit lorsqu’on le confronte aux autres ». Lors de la réunion de présentation, il trouve le concept « innovant » et a un véritable coup de cœur pour ce qu’il perçoit : « de l’intelligence, de la compétence, du professionnalisme, de la bienveillance et un véritable côté humain »