Événements

Itinéraire(s) - Eric Hubert

" Le TransitionLab m'a permis de rompre la solitude du chasseur d'opportunités


Eric Hubert, "ingénieur passionné'', selon sa propre définition, a su assumer les risques pris dans sa carrière jusqu'au bout, et transformer l'essai en matière d'intelligence professionnelle. Il a accepté de nous rencontrer pour revenir sur son parcours, l'itinéraire d'un dirigeant doué qui a su devenir un " chasseur d'opportunités ". 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
Le parcours professionnel d'Eric Hubert avant le TransitionLab, en arrêts de métro. 

Arts & Métiers (ligne 3) 

  

Le début de la vie professionnelle d'Eric Hubert commence aux Arts et Métiers. A côté d'études d'ingénierie brillantes, une passion pour la tech et un profil qu'il qualifie lui-même '' d'ingénieur hardcore ''. Passion qui le suit et guide beaucoup de ses choix de carrière, et surtout ses envies, notamment au moment du TransitionLab. " Je dé-montais et montais des ordinateurs et du matériel électronique. J'étais ce qu'on appelle un ingénieur hardcore. Aujourd'hui, je le suis encore '' ajoute t'il avec humour. 

Ecole militaire (ligne 8) 


Source photo : "Métropolissons " Janol Apin

En 1993, Eric Hubert effectue son service militaire en entreprise et entre chez Renault Trucks, la structure qui accueillera toute la première partie de sa vie professionnelle. Envoyé à l'étranger monter une joint-venture entre la France et la République Tchèque, il découvre paradoxalement lors de cette première expérience corporate son affinité pour l'entreprenariat, puisqu'il arrive sur une région et une mission où il y a tout à faire. Polyvalent, précoce et déterminé, il est attaché commercial export, et bien plus. Prometteur, il rentre en France quelques temps après et continue sa carrière au sein du groupe en occupant successivement les postes de chef de projet, responsable commercial et responsable régional. 


Franklin Roosevelt (ligne 1) 



En 2000, Eric Hubert quitte Renault pour rejoindre le leader équipementier Timken. Recruté pour intervenir en France, Eric Hubert passera en fait cinq ans aux Etats Unis, en tant qu'ingénieur commercial Grands Comptes. Parti pour un séjour d'observation, il restera à Cleveland après un pitch réussi auprès de l'équipe locale. Cinq ans à vivre le rêve américain et à structurer l'action et le développement commercial en terre inconnue. 

Télégraphe (ligne 11) 

De retour en France, Eric Hubert accompagne TomTom en tant que Directeur Commercial en charge de la division BtoB télématique et véhicule connecté. A l'époque, l'entreprise est en pleine transformation et, porté par l'expérience d'Eric, elle réussit le pari de structurer sa croissance et d'exploser dans le domaine de la gestion de flotte et des véhicules connectés. 

Olympiades (ligne 14) 



Après TomTom, Eric s'illustre par sa capacité à prendre des risques pour s'épanouir dans sa vie professionnelle. De 2013 à 2016, il reprend la tête de la direction du développement commercial du groupe Lectra et apporte son expérience de manager commercial pour mener la restructuration commerciale au cœur de la transformation stratégique engagée par Lectra, leader mondial des logiciels de conception et machines de coupe au service des marchés de la confection, de la mode et de l'automobile. 
C'est après cette expérience réussie, qu'il quitte Lectra et intègre le TransitionLab. 


Le Transition Lab 
Liberté (ligne 9) - Station de Transit 

Définir sa zone de confort, trouver sa zone de plaisir 

Selon Eric, l'accompagnement proposé par le TransitionLab, un modèle unique sur le marché de la transition de carrière mis en place par le cabinet de conseil en recrutement Taste et Mylena Ljubic, lui a permis de '' se préparer ''. 
'' Une situation de recherche d'emploi, quand on a un parcours de dirigeant, c'est une situation souvent nouvelle '' estime-t-il. Parler à des experts, des professionnels de la recherche d'opportunités et du recrutement, c'est aussi logique que d'aller chez le médecin quand on a besoin d'un diagnostic. Le TransitionLab m'a aidé à gommer des vieux réflexes pour retrouver de la sincérité dans ma vie professionnelle et aller vers ce qui me plaisait ''. 

Pédagogue, ouvert, rempli d'énergie, il revient sur son expérience avec l'assurance de celui qui a transformé l'essai et pour lui, une chose est claire : pour avoir une chance de réaliser ses objectifs, il faut d'abord les connaître. La solution ? Redécouvrir sa zone de confort, et s'efforcer de trouver sa zone de plaisir. Concrètement, cela consiste à se poser les bonnes questions : pour Eric, le TransitionLab l'a aidé à recentrer sa recherche d'emploi sur ses aspirations et ses besoins. En un sens, '' se poser les bonnes questions, c'est aussi se poser des questions simples, mais compliquées à formaliser : Où aller, qu'est-ce que je veux faire ? " 

La solitude du dirigeant 

Le TransitionLab, ne propose pas d'opportunité toute faite, mais l'accès à un diagnostic et à un environnement bienveillant. Dans son livre de référence Good Strategy, Bad Strategy, Richard P.Rumelt pose qu'une bonne stratégie fonctionne seulement en concentrant son énergie et ses ressources sur des objectifs centraux dont la réalisation mènera à une cascade de résultats favorables. Être stratégique, c'est donc avant tout surmonter les obstacles qu'on est amené à rencontrer. 
Selon Eric Hubert, le TransitionLab est un allié stratégique qui répond à cette définition, puisqu'il l'a aidé à surmonter ce qu'il appelle '' la solitude du chasseur d'opportunités "". Chasseur, car la posture d'Eric Hubert n'a jamais été passive. Mais le TransitionLab lui a apporté un nouvel environnement : grâce à un travail en groupe, il a pu fonctionner réellement en écosystème - rencontrer des gens d'horizons différents, apprendre des autres, bénéficier d'un effet miroir et d'une remise en question bienveillante mais objective. 

Après le TransitionLab 

Après le TransitionLab, Eric a décidé d'accompagner une startup, Symbio FCell, pour retrouver une proximité avec l'opérationnel et faire valoir son expérience auprès d'une équipe dynamique et tournée vers l'innovation de rupture. En tant que VP Sales, il impacte le projet directement - sans oublier sa zone de plaisir, faite d'ingénierie et d'innovation. 

Retrouver Eric Hubert sur LinkedIn.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
#InShort Eric Hubert, c'est aussi : 

∙ 20+ années de réussite professionnelle dans le management commercial et le développement de marchés BtoB - PME et grands comptes 
∙ Meneur d'équipes reconnu pour diriger et coacher les forces de ventes, avant-vente et marketing 
∙ Homme de résultats et leader pour accompagner ses collaborateurs et collègues vers l'atteinte et le dépassement de leurs objectifs 
∙ Expérience pour construire et implémenter des plans d'actions commerciales autour de la vente stratégique et consultative 
∙ Performant dans le développement de relations stratégiques C-level et naturellement à l'aise dans les environnements opérationnels 
∙ Profil international et expériences multiculturelles - France, EMEA, USA, Asie et anglais courant 
( source : linkedin ) 

En savoir plus ? Venez nous rejoindre et découvrir le TransitionLab lors de notre prochaine présentation. 

---------- 
A propos du format : Itinéraire(s) : Chaque mois, un portrait de dirigeant qui est passé par le TransitionLab et qui accepte de nous parler de son itinéraire, présenté d'une manière ludique et imagée.  



Inscrivez-vous dès maintenant pour cet évènement

La newsletter