Blog

30 novembre 2020

Pourquoi se positionner sur les réseaux sociaux pour recruter ?

Recruteurs, cultivez votre présence sur les réseaux sociaux !

Echanger des banalités et des photos de chatons avec des inconnus sur Internet pendant ses heures de bureau ? Quelle drôle d’idée… Après tout, le secteur dans son ensemble s’est longtemps très bien passé des réseaux sociaux. En théorie, un chasseur sachant chasser, ayant soigneusement cultivé son réseau et quadrillé son secteur, n’a pas vraiment besoin d’eux pour mener à bien ses missions. Nous avons d’autres outils à disposition : notre connaissance des entreprises, les recommandations de nos contacts, la prospection téléphonique « dans le dur », les CVthèques, les annuaires d’anciens, Google, les médias, etc. De même, un recruteur en entreprise sait qu’il peut compter sur sa marque employeur, les recommandations de ses employés et une stratégie média intelligente pour s’assurer une bonne visibilité et donc des candidatures. 

Ce serait nier un peu vite la puissance de la vague digitale qui n’épargne pas plus les métiers du recrutement que les autres professions. Là où en 2013, chez TASTE, les annonces engendraient 30 % de nos recrutements, elles ne comptent plus que pour 8 % d’entre eux à peine aujourd’hui. C’est désormais la recommandation qui se taille la part du lion (30 %). Elle est d’ailleurs au cœur de notre modèle, grâce aux Clubs de Compétences que nous avons mis en place. Et juste derrière arrive LinkedIn, comptant pour 25 %. 

Avec ce réseau en ligne, oubliez les photos de chatons. On y trouve plutôt des moutons, à cinq pattes voire davantage. En quelques années, il est devenu un média professionnel incontournable où chacun peut se former, s’informer sur son secteur d’activité, développer son réseau professionnel ou commercial. 
  
En témoignent ces chiffres dévoilés en juin dernier. La France est le 6e pays utilisateur avec 20 millions de membres, soit 64 % de la population active. Treize millions et demi de visiteurs uniques s’y connectent chaque mois, publiant chaque jour des milliers de contenus. Au niveau mondial, c’est le réseau qui, avec Instagram, enregistre la plus forte croissance. 

Alors peut-on vraiment s’en passer quand on cherche des candidats ? « La question, elle est vite répondue » ! C’est là que se croisent une grande partie d’entre eux. Mais pas question d’y demeurer passif, il faut les attirer. Les subtilités de l’algorithme favorisent désormais les prises de parole individuelles au détriment des publications émanant des pages entreprises. Publier du contenu en votre nom propre vous permet de gagner une visibilité deux fois plus forte. On n’est jamais mieux servi que par soi-même ! 

Être présent et actif sur LinkedIn quand on est un recruteur représente un excellent moyen de rester visible de ses cibles potentielles. À titre individuel, c’est également une façon de cultiver son influence et son leadership, en interne comme à l’externe. Le « personal branding » bien compris permet de : 

  • Nouer un dialogue direct avec les salariés sur un ton différent. C’est précieux pour rassurer, donner de la perspective, et créer une proximité qui n’aura rien de factice. 
  • Prendre l’avantage dans la guerre pour les talents qui va encore s’intensifier, en se concentrant toujours plus sur les mêmes compétences : la transformation des organisations, l’accélération de la digitalisation, la capacité à apprendre et à s’adapter rapidement. 
  • Se constituer un vivier de talents de qualité en identifiant des personnalités pleines de potentiel et en anticipant de futurs besoins de recrutement. 
  • Anticiper les enjeux de rétention et de fidélisation des collaborateurs, plus importants que jamais en période de crise. 
  • Se positionner en tant qu’expert d’un secteur d’activité, d’une population ou d’un métier et devenir ainsi une référence auprès d’un réseau de candidats qualifiés. 
  • Améliorer sa marque employeur, travailler sa notoriété et son image en l’incarnant grâce à des prises de parole au ton personnel. 
Face à la complexification croissante du marché du travail, les réseaux sociaux sont une arme qu’il faut savoir utiliser. La perle rare est sans doute là, cachée parmi votre audience. Alors rendez-vous visible et accessible, faites grandir votre communauté. Car c’est elle qui vous permettra de conserver un coup d’avance. 

TASTE a développé sur ces sujets de personal branding une offre de formation complète pour accompagner et former vos services RH et vos collaborateurs aux nouveaux usages de recrutement. 

Les principaux objectifs : 
  
  • Incarner la marque employeur 
  • Créer un flux de candidatures spontanées et qualifiées 
  • S’approprier les méthodes de recherche et de chasse sur les réseaux sociaux 
  • Faire des collaborateurs des animateurs de la marque employeur sur les réseaux sociaux 
  • Créer et animer des communautés pertinentes en fonction des enjeux de l’entreprise 
Notre méthodologie : 
  
  • Réalisation d’un audit des pratiques existantes et de la perception de la marque en interne 
  • Conception d’une journée de formation adaptée à vos enjeux 
  • Une journée de formation aux techniques de recrutement et d’animation sur les réseaux sociaux 
  • Un suivi sur 8 à 12 semaines afin de valider les acquis de la formation 

Ils nous ont fait confiance : Burger King, Frans Bonhomme, Enedis, Axa, etc. 
  
Nous contacter : tbellet@tasterh.fr 




La newsletter