26 Octobre 2022
Ne laissez plus les « Facebookers » polluer votre fil LinkedIn !
Par Rodéric Lochouarn, assessment leader chez Taste et Océane Lime, responsable marketing et communication. 

Photos de managers en télétravail avec leurs enfants ou… leur chat. Conseils édifiants en développement personnel assortis de photos de soleil couchant. Témoignages de « quête de sens » gluants de mièvrerie… Depuis quelques mois, vous désertez peut-être LinkedIn car vous y voilà envahis de posts dignes des plus grands hits de Facebook.

Certains utilisateurs de LinkedIn peuvent s’étonner de voir depuis quelques temps les thèmes les plus « attrape-clics » se multiplier sur la plateforme. Si LinkedIn ressemble désormais parfois à une mauvaise pièce de théâtre, c’est à cause d’abonnés qui semblent avoir oublié sa vocation avant tout professionnelle.

Vous aviez abandonné Facebook ? Damned, vous voilà rattrapé !


Mais à quoi est due cette invasion qui a pris de l’ampleur avec les confinements ?

La majorité des utilisateurs utilise chaque réseau social dans un but bien précis : Instagram pour les photos de vacances, Twitter pour prendre des positions politiques, TikTok pour s’entraîner aux derniers mouvements de danse à la mode, etc. Malheureusement, cette conception est peu à peu en train de devenir obsolète.

Les réseaux cherchent à vous donner à voir ce qui est le plus susceptible de vous plaire, grâce à de puissants algorithmes analysant votre comportement sur leurs sites. L’équation est donc plutôt simple : si votre fil d’actualité LinkedIn vous propose des posts qui ne vous intéressent pas, c’est que son algorithme vous connait mal.

Nous n’allons donc pas “virer” les Facebookers de LinkedIn (autant essayer de vider la mer avec une petite cuillère), nous allons informer l’algorithme que le contenu qu’ils engendrent nous intéresse moins. Et nous allons l'entraîner pour qu’il apprenne à mieux cerner nos préférences.

Gardons également en tête que si les contenus proposés par les Facebookers sur LinkedIn prolifèrent aujourd’hui, c’est bien parce qu’ils plaisent à certains (même s’ils ne l’avoueront jamais en public). Il n’y a pas de secret : l’algorithme de LinkedIn n’a pas d’affect, il ne met en avant que des posts qui fonctionnent ! Il procède par récurrence, en analysant ce qu’on like, ce qu’on commente, ce qu’on repartage mais aussi – et c’est plus traître - le temps passé sur chaque type de post.

5 conseils pour entraîner simplement votre algorithme :


● Likez/commentez/partagez et passez du temps sur le contenu qui vous intéresse le plus.
● Si vous ne trouvez pas le type de contenu qui vous intéresse sur votre profil LinkedIn, allez le chercher grâce à la barre de recherche, en utilisant les bons hashtags.
● Réagissez aux posts des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêt que vous et qui sont susceptibles d’apprécier le même type de contenu
● Si vraiment un post vous dérange, utilisez la fonction “Je ne souhaite pas voir ceci” disponible dans le menu situé en haut à droite de chaque post.

Ensuite, pensez aux autres ! Après avoir nettoyé votre fil, nous vous suggérons de vous attaquer à votre profil. Il est important que vous animiez votre propre compte LinkedIn avec des sujets qui vous intéressent. De cette façon, vous allez ainsi aider d’autres utilisateurs à « désencrasser »” leur fil d’actualité !

Mais quoi qu’il arrive, sachez que nous serons toujours le LinkedIner d’une personne et le Facebooker d’une autre !

Actualités
Vous aimerez
aussi
Toutes les actualités  
Comment rédiger un bon CV ?
Lire la suite  
Comment construire des équipes complémentaires ?
Lire la suite  
Candidats courtisés, comment bien gérer votre attractivité ?
Lire la suite  

La newsletter

OK