News

15 juin 2020

L’art de vivre au sein du cabinet Taste !

Une tribune d'Anne-Cécile Girault, office manager du cabinet de conseil en recrutement Taste.

En tant qu’Office manager chez Taste mon rôle est très transverse. 

Rassurez-vous, je ne vais pas vous expliquer tout ce que je fais… Non ! Ce qui me tient à cœur aujourd’hui, c’est de vous raconter comment et pourquoi l’alimentation est un pilier fort de la culture chez Taste ! Je vais vous parler d’une des missions qui m’anime tout particulièrement, faire vivre notre communauté en interne comme en externe. 

Les événements que je propose, pour notre équipe comme pour nos clients, sont à l’image du cabinet, mais me définissent un peu aussi…. 

Ils structurent et rythment la vie de Taste tout au long de l’année, et je les mitonne comme on préparerait un bon plat mijoté. 

Je vais prendre quelques exemples pour définir l’art de vivre chez nous. N’oublions pas que Taste, c’est le goût ! 

Pour nous, l’équipe   

Quand un petit nouveau met les pieds chez nous, dès les premiers jours, nous le jetons dans la marmite Taste. Et nous le mettons tout de suite au parfum ! 
  
Nous l’accueillons par un petit déjeuner. 
  
Nous lui offrons son « kit de bienvenue » : un tablier, un limonadier ou encore une bouteille d’un vin élaboré par l’équipe pendant l’un de nos séminaires. 

Dans les jours, semaines, mois et années qui suivront, il partagera tous les vendredis un déjeuner d’équipe, sera invité dans un bon restaurant parisien par un des associés pour fêter son arrivée, ses 5 ans, ses 10 ans ou un succès ! 
  
Il fêtera la nouvelle année, l’arrivée du printemps ou bien tout simplement le week-end à venir autour d’une coupe de champagne… Bref il aura vite pris 5 kilos ! 

Pour nous et pour vous

Comme nous avons une fâcheuse tendance à partager chez Taste, nous vous faisons aussi prendre du poids. Nous avons un lieu de prédilection pour nos ateliers cuisine, le « Cooking Baz’art ». Tout d’un coup la cuisine prend sa place ! Plus de statut social, plus de carte de visite, plus de « tu fais quoi dans la vie » … non ! Ce que nous cuisinons est bien plus important. Est-ce que nos carottes sont bien coupées ? Est-ce que la béchamel a bien pris ? De vraies questions quoi ! Et oui la cuisine fait tomber bien des barrières et favorise les rencontres. 

Je réserve cet endroit pour que chaque consultant puisse y réunir son réseau (clients et candidats). J’organise ensuite avec lui le bon déroulement de l’événement. Nous mettons tout en œuvre pour que le cours de cuisine soit une réussite, que chaque personne fasse connaissance et élargisse son écosystème. 

La semaine du goût, le grand rendez-vous annuel pour le cabinet de recrutement Taste

C’EST LA BRIQUE FAVORITE DE MON CALENDRIER !

Chaque année, je choisis un thème fédérateur autour de la nourriture, qui accompagne le cabinet comme un fil rouge, au travers de divers événements. Chacun se l’approprie. L’an dernier par exemple, ce thème était « Que mangerons-nous en 2050 ? ». Ce sujet atteint son apogée lors de notre soirée de la semaine du goût, un de nos plus beaux rendez-vous, organisé au mois d’octobre. 

Au cours de cet événement, je fais venir au sein du cabinet producteurs, cultivateurs, agriculteurs, qui réfléchissent à nos assiettes d’aujourd’hui et de demain. Ils animent chacun un atelier qui réunit nos clients et nos collaborateurs. J’essaie de faire rencontrer ces mondes différents, mais pas opposables et de faire en sorte qu’ils se découvrent et se respectent ! J’adore quand les gens me disent que, grâce à la semaine du goût, ils ont appris à connaître des personnes qu’ils n’auraient jamais eu l’occasion de rencontrer. 

Notre fil rouge Taste qui nous anime tout au long de l’année 

Afin de faire vivre ce sujet pendant l’année, j’organise des « ballades apprenantes », des cours de cuisine, des moments découverte. J’ai ainsi organisé avec l’aide de Maud Gasnier (notre cheffe cuisinière) des cours de cuisine sur notre lieu de travail. Nous formions des petits groupes de 10 personnes et avons élaboré des plats zéro déchet, l’une des grandes tendances culinaires de l’avenir. 

Nous nous sommes également retrouvés à l’Appartelier, espace culinaire à privatiser ! Quoi de plus amusant que de cuisiner les uns pour les autres. Du coup à tour de rôle pendant toute l’année, un groupe de 10 personnes de Taste cuisine pour le reste de l’équipe. Il décide au préalable du menu, choisit les recettes en fonction des légumes de saison ! Et hop, nous voilà tous autour d’une grande table pour déguster les recettes du groupe.

J’ai initié également une visite aux "Grands voisins" lieu incroyable d’innovation et d’énergie à Paris. Nous sommes allés là-bas pour ouvrir nos yeux à d’autres façons d’aborder le monde. Cet endroit est un accueil de jour pour demandeurs d’asile, mais aussi un lieu aux 140 associations, artistes, artisans, jeunes entreprises qui développent leur activité. Nous avons par exemple fait la connaissance d’une jeune artisane chocolatière qui a démarré son entreprise aux Grands Voisins. C’est aussi le cas d’« Upcycle » une société qui valorise le biodéchet et qui est venue à notre grande soirée du goût ! 

Le confinement n’a pas bousculé nos habitudes. Afin « d’être ensemble sans vivre ensemble » et de continuer à tisser du lien grâce à la nourriture, nous avons pris la décision de nous filmer chacun notre tour en train de préparer nos plats de prédilection, et de le mettre à disposition des collaborateurs et des clients sur nos réseaux sociaux. Vous pouvez retrouver toutes les vidéos ici.
  
Même sur Internet, la nourriture c’est du lien social ! 

Le cabinet de recrutement Taste donne à voir son ADN au travers de toutes ces initiatives. Il montre ce qu’il est, un relais, un intermédiaire, un agitateur de pensée, un cabinet d’experts innovant. 

Au fait, que faisons-nous à dîner ce soir ? 







La newsletter